Épistolier


Je suis très épistolier, raison pour laquelle je ne crains pas les séparations prolongées.

Routes et déroutes, Nicolas Bouvier.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Tout cela est si lent, si lourd, si triste…

Les Quarante et le Pôle du monde

Les 40 règles de la religion de l'amour