lundi 17 janvier 2011

J'avais envie d'empoisonner un moine


Relecture jouissive du Nom de la Rose, roman né, comme dit l'auteur dans l'Apostille, d'une envie de meurtre sans doute toute aussi jouissive : J'ai commencé à écrire en mars 1978, mû par une idée séminale. J'avais envie d'empoisonner un moine.

Dans la vie on prend toujours le mauvais chemin au bon moment. Dany Laferrière.