'D'aucuns pourront observer que, tout en s'adressant à un public non strictement spécialisé, ces pages semblent trop demander au lecteur, car elles sont constellées d'exemples en au moins six langues. Mais, d'une part, je donne d'abondants exemples, justement pour que celui qui n'est pas familier d'une langue puisse vérifier dans une autre langue – et puis le lecteur pourra sauter les exemples qu'il se réussit pas à déchiffrer. D'autre part, il s'agit là d'un livre sur la traduction et donc on suppose que celui qui l'ouvre sait à quoi s'attendre.'
Dire presque la même chose : Un Umberto Eco très spirituel, très fin, et j'agrée entièrement à ses idées sur la traduction-transposition.

'Au cours de mes expériences d'auteur traduit, j'étais sans cesse déchiré entre le besoin que la version soit "fidèle" à ce que j'avais écrit et la découverte excitante de la façon dont mon texte pouvait (et même parfois devait) se transformer au moment où il était redit dans une autre langue.'

Il m'a ainsi donné envie de lire Kawa en turc – sauf que je ne sais pas le turc.

Dans L'Île du jour d'avant, les chapitres ont un titre qui suggère vaguement ce qu'il s'y produit. En réalité, je me suis amusé à donner à chacun le titre d'un livre du XVIIe siècle. Cela fut un tour de force, très peu rentable, car le jeu n'a été compris que par les spécialistes de cette période (et encore, pas par tous), et surtout par des libraires antiquaires et bibliophiles. Moi, cela me suffisait et j'étais content malgré tout : parfois, je me demande si je n'écris pas des romans uniquement pour me permettre ces références compréhensibles de moi seul, mais je me sens comme un peintre qui représenterait un tissu damassé et qui, entre les volutes, les fleurs et les corymbes, tracerait – presque invisibles – les initiales de son aimée. Peu importe si même elle ne les identifie pas, les actes d'amour sont gratuits.

*

Rien ne m'énerve plus que les imbéciles qui m'écrivent, personnellement ou via l'Institut, pour avoir des renseignements sur 'l'Est de la Turquie' ou le 'nord de l'Irak'. Dans la muflerie ou la stupidité contre-productive, que fait-on de mieux ? En ce qui me concerne, si j'avais quelque chose à demander à un Israélien, je n'irais pas lui dire : "Vous qui vivez en Palestine occupée, pouvez-vous m'aider…". Stupidity, however, is not necessarily an inherent trait

*

Salade aux  lardons, œufs pochés, vinaigre de goyave.


Dans la série 'musée des horreurs, j'ai toujours pensé que les plats de Bernard Palissy étaient, disons, assez moches. En fait, en y regardant de plus près, c'est franchement immonde. On pourrait appeler ça 'service de table Gollum', ça le mettrait sûrement en appétit.  :



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les 40 règles de la religion de l'amour

Tout cela est si lent, si lourd, si triste…

Pétrarque et la bataille de l'"arabisme"