mercredi 20 février 2008

Secret


"C'est toi l'oracle, comprends-tu ? Tu es ta Pythie ; interpréter, c'est te comprendre, et il n'y a pas de dernière interprétation. En tant que Pythie, ce que tu t'es laissée dire à toi-même, tu l'interprètes en plusieurs sens (comme l'Être selon Aristote). La sphynge est en Oedipe, et le multiple sens de son oracle intérieur l'accompagne en le tourmentant.

Sans doute est-il impossible de renoncer à imaginer cette instance suprême, d'où chaque étant serait vu en son être et son nom. Impossible de la déclarer imaginaire. Le je-crois-en-Dieu est inoubliable. Pourtant la clarté (la lumière fut et elle sera) que vous imaginez "en tout cela" n'est pas une autre que celle qui illumine tout homme en ce monde : celle où s'indivise le soleil et le bien. Votre soleil intelligible, votre soleil en langue, c'est cette clarté qui vous douant de parole, vous illumine. La pensée pense ensemble ce l'un-comme-l'autre de la source soleil et de la source Idée ; la même et pas la même."


Michel Deguy, Le sens de la visite, "Secret".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

La Rose de Djam (série)

La Rose de Djam II :  La grotte au dragon C'est au cœur du pays yézidi que Sibylle laisse ses compagnons, pour s'enfoncer ...