In sooth, I know not why I am so sad.

Simone Cantarini
1645-48
Huile sur toile
National Gallery of Art, Washington




ANTONIO
In sooth, I know not why I am so sad.
It wearies me; you say it wearies you;
But how I caught it, found it, or came by it,
What stuff 'tis made of, whereof it is born,
I am to learn;
And such a want-tit sadness makes of me
That I have much ado to know myself.

Commentaires

  1. Anonyme7:52 PM

    Petit coucou des temps anciens.

    Manu

    RépondreSupprimer
  2. Salut. Ex-Collègue Fondant !

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme7:05 PM

    Je remarque que toi, tu as fondu complètement. Tu te reconvertis dans le blog culinaire ?

    Manu

    RépondreSupprimer
  4. J'aurais aimé fondre tout à fait.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Pétrarque et la bataille de l'"arabisme"

Les 40 règles de la religion de l'amour

La réponse est le malheur de la question