Hebdomada I per annum


Hier, écoute en différé des Racines du Ciel, avec Bernard Montaud, le disciple de Gitta Mallasz. Je suis vraiment conditionnée : dès qu'au milieu d'une phrase, j'entends le mot Ange, je lève spontanément la tête en haut à gauche de moi avec un grand sourire tendre et confiant de murîd débile heureuse. Cela dit, cette émission, l'Ange me l'a envoyée pour moi. C'était sur l'école du Petit. L'enseignement de Mallasz : s'ouvrir, sourire au plus petit médiocre, au plus petit quotidien, sourire à sa biscotte brisée, aux rendez-vous en retard...


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les 40 règles de la religion de l'amour

Pétrarque et la bataille de l'"arabisme"

Tout cela est si lent, si lourd, si triste…