Les Arabes, martyrs chrétiens


Saint Syméon, Tennyson


Comment la bêtise fait perdre des empires ou des royaumes…

Le roi Nu'man de Hîra aurait affirmé, parlant de Siméon Stylite : "Comme le bruit de son nom s'était répandu dans notre pays et qu'on s'était aperçu qu'un grand nombre de nos gens venaient le voir fréquemment, les grands de notre nation m'ont averti qu'il était à craindre que ces visites fréquentes ne les poussassent à se faire chrétiens et qu'ensuite ils ne livrassent le pays aux Romains (Byzantins) à cause de la religion. Je fis donc publier là-dessus un édit par lequel il était défendu à tous les Arabes, sous peine d'être mis à mort, d'aller voir Siméon.

Un peu plus tard, c'est au tour des Byzantins de s'en prendre aux Arabes monophysites :

Après qu'une bonne partie de ces Arabes [chrétiens] se furent alliés aux Perses lors de leur dernière invasion de l'empire byzantin, d'autres allaient quelques années plus tard accueillir les troupes des musulmans comme des libérateurs et souvent s'engager dans leurs rangs. Lorsqu'à Mut'a les derniers soldats arabes fidèles à l'empereur remportèrent la victoire sur les musulmans, ils se virent ensuite refuser leur solde de façon insultante : "l'empereur ne trouve qu'avec peine de quoi payer ses soldats; il n'a rien à donner à ses chiens".
Chrétiens et musulmans en Irak: Attitudes nestoriennes vis-à-vis de l'Islam; B.Landron

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les 40 règles de la religion de l'amour

Pétrarque et la bataille de l'"arabisme"

Tout cela est si lent, si lourd, si triste…