Schach unde mat, zît, formen, stat !



"Der drîer strik
hat tîfen schrik
den selben reif
nî sin begreif :
hîr ist ein tûfe sunder grunt.
schach unde mat
zît, formen, stat !
der wunder rink
ist ein gesprink,
gâr unbewegit stêt sin punt.

Des Trois la boucle
est profonde et terrible,
ce contour-là
jamais sens ne saisira
là règne un fond sans fond.
Echec et mat
temps, formes et lieu !
L'anneau merveilleux
est jaillissement,
son point reste immobile."


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les 40 règles de la religion de l'amour

Pétrarque et la bataille de l'"arabisme"

Tout cela est si lent, si lourd, si triste…