M : Le Martichore


"Pline (VIII, 30) rapporte que, selon Ctésias, médecin grec d'Artaxerxès Mnémon,

  • il y a, parmi les Ethiopiens un animal appelé Martichore ; il a trois rangées de dents qui s'enchevêtrent comme celles d'un peigne, visage et oreilles d'homme, yeux bleus, corps cramoisi de lion et queue qui finit en aiguillon, comme celle des scorpions. Il court avec une grande rapidité et il est très amateur de chair humaine ; sa voix ressemble aux sons mêlés de la flûte et de la trompette.

Flaubert a amélioré cette description ; dans les dernières pages de La Tentation de Saint Antoine on lit :

  • Le Martichoras, gigantesque lion rouge, à figure humaine avec trois rangées de dents :
Les moires de mon pelage écarlate se mêlent au miroitement des grands sables. Je souffle par mes narines l'épouvante des grandes solitudes. Je crache la peste. Je mange les armées, quand elles s'aventurent dans le désert.
Mes ongles sont tordus en vrilles, mes dents sont taillées en scie ; et ma queue, qui se contourne, est hérissée de dards que je lance à droite, à gauche, en avant, en arrière.
Tiens ! Tiens !
Le Martichoras jette les épines de sa queue, qui s'irradient comme des flèches dans toutes les directions. Des gouttes de sang pleuvent, en claquant sur le feuillage."

Le livre des êtres imaginaires , Jorge Luis Borges & Margarita Guerrero.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La réponse est le malheur de la question

Tout cela est si lent, si lourd, si triste…

Les 40 règles de la religion de l'amour