D : Les démons de Swedenborg


"Les démons d'Emmanuel Swedenborg (1688-1772) ne constituent pas une espèce ; ils procèdent du genre humain. Ce sont des individus qui, après leur mort, choisissent l'Enfer. Ils ne sont pas heureux dans cette région de marécage, de déserts, de forêts, de villages ravagés par le feu, de lupanars et de tanières obscurs mais au Ciel ils seraient encore plus malheureux. Un rayon de lumière céleste tombe parfois sur les Démons ; il leur fait l'effet d'une brûlure ou d'une douleur fétide. Ils se croient beaux mais beaucoup ont un visage bestial ou un visage qui est un simple morceau de chair, ou même pas de visage du tout. Ils vivent dans la haine réciproque et dans la violence armée ; s'ils se réunissent, c'est pour se détruire ou pour détruire quelqu'un d'autre. Dieu défend aux hommes et aux anges de dresser la carte de l'Enfer mais nous savons qu'elle a la forme d'un Démon. Les Enfers les plus sordides et les plus atroces sont à l'ouest."

Le livre des êtres imaginaires, Jorge Luis Borges & Margarita Guerrero

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les 40 règles de la religion de l'amour

Tout cela est si lent, si lourd, si triste…

Pétrarque et la bataille de l'"arabisme"