L: Lofoten


LOFOTEN

Cimetière à ne pas confondre avec ceux des îles du même nom. Outre ses vieilles tombes de pierre et son ciel perpétuellement pluvieux, il est célèbre pour ses corbeaux, aussi nombreux que gras, qui se nourrissent de froide chair humaine. Selon un témoignage sans doute discutable, les morts du cimetière de Lofoten seraient moins morts que certains humains.
  • Milosz, Les Sept Solitudes, poèmes, Paris, 1906.

Dictionnaire des lieux imaginaires, Alberto Manguel


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les 40 règles de la religion de l'amour

Pétrarque et la bataille de l'"arabisme"

Tout cela est si lent, si lourd, si triste…