Bonté de Nabokov, une merveille. Irrésistiblement pensé à Taupe, à ce qu'il dit de son engouement pour la bonté et son dégoût du mépris.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les 40 règles de la religion de l'amour

Pétrarque et la bataille de l'"arabisme"

Tout cela est si lent, si lourd, si triste…