Et ça continue... Incendie dans une boite de nuit argentine. 175 morts et 619 blessés, le pire icnendie que l'Argentine ait connu, bla bla. C'est horrible la satisfaction de dire je vous l'avais bien dit, n'empêche que je vois bien que ça confirme qu'il faut se terrer chez soi entre Noël et l'Epiphanie, le temps où le chaos primordial se réactualise, où les démons sortent, les morts reviennent, durant les douze jours intercalaires qui suivent le solstice d'hiver. En bref, on respirera aux Rois.

Et comme cette année, le chaos fut particulièrement gratiné, je suis curieuse en attendant le solstice d'été.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La réponse est le malheur de la question

Tout cela est si lent, si lourd, si triste…

Les 40 règles de la religion de l'amour