Articles

Affichage des articles du mai, 2004
Hier vu Soleil de nuit, film à suspens assez conventionnel. Vu Soleil de nuit uniquement pour la minute où Kolia danse sur Vossotsky, uniquement pour cette minute-là. Vissotsky, cri de rage, respiration à poumons déchirés, hymne de tous les enfermés. Je crois que personne, à moins d'avoir les oreilles bouchées, ne peut entendre cette voix sans en être bouleversé.



Le jaro. J'aimerais en avoir un. depuis longtemps. c'est ce qu'il y a de plus facile je trouve pour faire venir toutes les images nécessaires, tout ce qui s'ébulle à la surface.
Iago- l'envie, et donc une des formes les plus banales du péché contre l'amour : "pourquoi aimer ce Maure, alors que moi, qui suis tellement plus blanc, personne ne m'aime ?"

Othello- la mésestime de soi, et donc le plus grand péché contre l'amour : "pourquoi m'aimerait-elle, alors que je suis Maure, si ce n'est pas vice de sa part ?"
et cette pluie
tu l'as rêvée sans doute tu l'as rêvée
et cette fuite
sur la voie d'or des caravanes voie des exilés des amants fugitifs
ni Layla ni Majnoun

La Voie lactée est pour nous Chemin de paille
nous nous ferons voleurs de foin
et nos traces se perdront dans la nuit coléreuse



Nuits fraîches et jours chaud : saison manichéenne.
J'aime ce mot de Nietzsche quand il dit qu'il aura toujours contre lui les imbéciles - et les apparences.

Se faire mal voir des imbéciles est toujours ça, mais ce n'est pas grand-chose au fond. Mais les apparences ! Mettre toutes les apparences contre soi, quelle jouissance ! C'est le rire de Zarathoustra.
En raison de son oeuvre poétique, on se représente souvent Omar Khayyam sous les traits d'un épicurien souriant, un brin alangui. Beïhaqî, qui l'a connu enfant, le décrit comme "un homme nerveux, de manières brusques et de mauvais caractère".

Image
The "old shittrack"
Kyoto, 1970.


"Entre dans la forme, sors de la forme, et trouve ta liberté" disait le boudhisme shan de la Chine des Tang et le bouddhisme zen japonais. Toute création, je dirais même, toute existence digne de ce nom doit passer par ces trois étapes obligées et, pour moi, la liberté intérieure est bien la seule conquête qui vaille qu'on risque sa peau dans le "monde troupeau". Cette entre prise, toujours oérilleuse, revêt des formes multiples, et des écrivains comme kafka, Katherine Mansfield, Henry Miller (parmi tant d'autres) n'ont pas attendu le bouddhisme pour s'y lancer à corps perdu, ou ont fait du zen sans le savoir, comme Monsieur Jourdain, de la prose. L'ascèse sourcilleuse des monastères japonais comme la dure règle de la Chartreuse ou de la Trappe ne sont pas faites pour tout le monde. N'ayant pratiqué ni l'une ni l'autre, je me garderai d'en parler ici, mais je les ai côtoyées assez pour con…
Vu dans une supérette une horreur particulièrement déprimante : des barbapapas vendues en boite. Ayant perdu leur aspect enchanteur de nuages roses flottant au-dessus d'un bâton, on dirait un tas mou de marshmallow. C'est vouloir enfermer la fête foraine dans un bocal.
Naïveté à la fois bébête et fraiche du livret de La Flûte enchantée. Essai d'une autre mythologie, qui change des récits d'Ovide ou de l'Enéïde, une autre féérie. Fatigué de ces "idoles qui chient du marbre" (dixit Forman), on s'amuse à chinoiser, à persaniser, à franc-maçonniser, avant de retourner au culte froid de la déesse Raison. Après oui, viendra le Romantisme, mais ce n'est pas la même chose (même si c'est tout aussi concon). Finalement la source maçonnique dans l'art n'aura été qu'un feu de paille.
Yi King = Radio-Inconscient.
Des Israéliens (ou des supprters d'Israël) aiment volontiers pointer du doigt le refus arabe du partage proposé en 1948 en deux états de la Palestine, sous-entendu : "Ils ont refusé de partager, ils ont voulu la guerre, tant pis pour eux".

Mais c'est alors faire preuve d'une amnésie bien opportune en escamotant la proposition qui avait été faite après l'enquête de la Commission Peel en 1937, par les Britanniques. Ceux-ci avaient un plan de partage de la zone en trois, un état arabe, un état juif, Jérusalem restant sous contrôle britannique. A ce moment-là les Arabes n'avaient même pas eu le temps de refuser que ce plan était catégoriquement rejeté par les sionistes, qui rêvaient encore à une Palestine idéale, intégrale, telle qu'ils la jugeaient à eux promise. On peut supposer que les Arabes auraient de toutes façons rejeté aussi ce partage, mais si les Juifs installés en Palestine ont accepté le partage de 1948, c'est qu'ils se souvenaient de…
"Personne n'a l'air de savoir que la Sainteté est l'Octroi surnaturel qui sépare autant un homme des autres hommes que si sa nature était changée. (...) il n'y a pas de route pour aller du talent au génie et tous les torrents mugiraient à l'aise entre la vertu la plus gigantesque et une sainteté rudimentaire."

Léon Bloy, Sur Huysmans.
Tombée sous le charme de cette chanson, dans le Seigneur des Anneaux :

ENT.

When Spring unfolds the beechen leaf, and sap is in the bough;
When light is on the wild-wood stream, and wind is on the brow;
When stride is long, and breath is deep, and keen the mountain-air;
Come back to me ! Come back to me, and say my land is fair !

ENTWIFE.

When Spring is come to garth and field, and corn is in the blade;
When blossom like a shining snow is on the orchard laid;
When shower and Sun upon the Earth with fragrance fill the air,
I'll linger here, and will not come, because my land is fair.

ENT.

When Summer lies upon the world, and in a noon of gold
Beneath the roof of sleeping leaves the dreams of trees unfold;
When woodland halls are green and cool, and wind is in the West,
Come back to me ! Come back to me and say my land is best !

ENTWIFE.

When Summer warms the hanging fruit and burns the berry brown;
When straw is gold, and ear is white, and harvest comes to town;
When honey spills,…