Mort cosmique

"Avant même que les infirmières refusent de faire la piqûre fatale à l'animal condamné (seuls les vétérinaires en ont le droit), les derniers soubresauts de vie secouent le pauvre chat. Et devant nous, les yeux grands ouverts, dans un dernier râle et une extrême saccade du ventre défoncé, il meurt. J'ai vraiment senti que lorsqu'un être vivant meurt, le monde meurt aussi avec lui, pendant un instant le reste de la vie s'arrête, comme dans un recueillement cosmique de tout ce qui va continuer à vivre... Puis ça repart, la machine terrestre se remet en route, peut-être pas de la même façon ?"

Marc-Edouard Nabe ; Kamikaze.

Posts les plus consultés de ce blog

La réponse est le malheur de la question

Tout cela est si lent, si lourd, si triste…

Les 40 règles de la religion de l'amour