Articles

Affichage des articles du novembre, 2002

Ecriture

"Il n'est rien dans le monde, qui ne puisse être considéré comme une écriture."

Abou Ya'quoub Sejestanî.
"Comme il hennit joyeusement

Ecoute le cheval turquoise du Dieu Soleil."

Chant navajo, Trésors de la poésie universelle.
"Au cou de chaque homme, nous avons attaché son oiseau."

Coran, 17, 13.

Être et avoir

Image
Vu "Être et Avoir" hier. Beau documentaire. Cet humanisme républicain, "tous égaux, tous différents" (ce n'est pas, contrairement à que ce les régionalistes nous serinent, l'école qui a raboté les régionalismes), on ne l'a jamais égalé dans l'enseignement. Cela m'a rappelé beaucoup de mon enfance aussi. A côté, de petites Parisiennes qui s'ébahissaient de la classe unique, du car de ramassage scolaire, de la cour de récré envahie par la neige et des parties de luge, et de voir ce gamin qui conduisait naturellement le tracteur de son père. Et nous à l'époque, on ne disait même pas "Monsieur" mais "Maître" ou "Maîtresse".
Dans les romans d'aventures, les forêts sont presque toujours décrites comme étant "impénétrables". Et ce au moment précis où les héros vont s'y engager.
"Midi là-haut, Midi sans mouvement,

En soi se pense et convient à soi-même"

Paul Valéry, Le cimetière marin.
Une pluie d'étoiles filantes, dans la nuit du 18 au 19... Les Léonides, ma constellation ! A voir tous les 33 ans, et cette année elles seront particulièrement brillantes. Dommage que je sois sous ce ciel bouché de Paris pour voir ça.
"Ô jour lève-toi, les atomes dansent, les âmes éperdues d'extase dansent, la voûte céleste, à cause de cet Être danse ; à l'oreille je te dirai où l'entraîne sa danse ; tous les atomes qui se trouvent dans l'air et le désert, sache bien qu'ils sont épris comme nous, et que chaque atome heureux ou malheureux est étourdi par le soleil de l'âme inconditionnée."

Jalal-od-Din Rumî.

Tangka

"Les Turcs demandaient d'un habile guide d'armée les qualités de dix animaux : la bravoure du coq, la chasteté de la poule, le courage du lion, l'agressivité du sanglier, la ruse du renard, la persévérance du chien, la vigilance de la grue, la prudence du corbeau, l'ardeur au combat du loup, l'embonpoint du yagru, animal qui, malgré toute peine et tout effort, demeure gras."
Al-Mada 'Ini.

Doxa

Image
"Mais c'est faux. C'est toujours ce que la société dit. Dans toute littérature orale, le narrateur est la société. Tous les mythes déclarent partout sur terre : il n'y a pas d'amour heureux, afin de préserver les échanges de clan à clan et les alliances généalogiques.

Mais c'est faux.

Car il y eut des amants interdits qui connurent le bonheur.

Car il y eut des hommes seuls, des ermites, des errants, des périphériques, des chamans, des centrifuges, des solitaires qui furent les plus heureux des êtres."


Image
"Il y a un monde où les âges ne sont pas égaux, où les sexes ne sont pas indifférents, où les rôles ne sont pas équivalents, où les civilisations ne sont pas confondibles.
Il y a un monde où l'ignorant n'est pas l'égal du savant, où l'oral n'a pas la même "voix" que l'écrit, ni le vulgus que l'atomos, ni le barbare que le civilisé.
Il y a un autre monde."

Egaux

Image
" Démagogique, égalitaire, fraternelle, ces mots désignent la même attitude : des meurtriers se surveillent du coin de l'oeil. Ils participent à la même aversion pour toutes les supériorités. Ils sont tous blottis les uns contre les autres, serrant les mains sur leur anxiété comme si elle était un sexe qui était sur le point de leur être soustrait, quémandant une protection, un interdit, une chaine, un médicament supplémentaire.
Cet effroi devant l'indépendance et le désir se métamorphose naturellement en haine contre ceux qui revendiquent un peu d'ombre dans le dessein de dérober à la vue de tous leurs jouissances.

Pour eux la liberté est une émeute.

Ils ont peur s'ils ne dorment pas."

Inutile

Image
"Malheur à celui qui a connu l'invisible et les lettres, les ombres des anciens, le silence, la vie secrète, le règne inutile des arts inutiles, l'individualité et l'amour, le temps et les plaisirs, la nature et la joie, qui ne sont rien de ce qui s'échangent et qui constituent la part obscure de la marchandise."

"Vivre dans l'angle - in angulo - du monde."

Déicide

Image
C'est vrai que l'empereur Tibère est "celui qui tua Dieu."

Une phrase que j'aime : "Mais on ne peut déduire d'une vie qui devient entièrement cachée qu'elle est plus innocente." Je ne sais pas pourquoi j'aime cette phrase. Ce n'est pas tant ce qu'elle dit, je crois que c'est son rythme, son équilibre, fluide, léger. Quelque chose du clavecin. Très français.

"L'écrivain comme le penseur savent qui est en eux le vrai narrateur : la formulation."

"Deux tours plus hautes que celles de Babel s'effondraient exactement comme les grands bouddhas de Bamiyan."
"Elle est retrouvée !

- Quoi ? L'éternité.

C'est la mer mêlée

Au soleil.



Mon âme éternelle

Observe ton voeu

Malgré la nuit seule

Et le jour en feu.

...

Elle est retrouvée !

- Quoi ! - l'Eternité.

C'est la mer mêlée

Au soleil !"

Arthur Rimbaud
"Elle est retrouvée.

Quoi ? - L'Eternité.

C'est la mer allée avec le soleil.



Âme sentinelle,

Murmurons l'aveu

De la nuit si nulle

Et du jour en feu."

Arthur Rimbaud.

Nuisibles

"Trois petits animaux, le putois, la belette et la martre, ont été reclassés parmi les espèces nuisibles, aux termes d'un arrêté signé mercredi soir par la ministre de l'Ecologie, Roselyne Bachelot.

Les trois mammifères carnivores sont accusés par les agriculteurs de faire des ravages dans leurs cultures et leurs poulaillers en s'attaquant aux volailles et aux lapins. Ils sont également dénoncés par les chasseurs qui leur reprochent de tuer leur gibier d'élevage, faisans et perdrix notamment."

Interview de Pierre Boulez ce matin, sur France-Culture. J'en avais entendu tant de mal (notamment par les baroqueux). Intelligence sensible, posée ; ferme. Un homme à principes.
"Travel is dangerous for birds and men. (Odysseus had shared the danger of the Hoopoe in the through of the wave). When I leave Geneva to go to Greece, when I leave my home in the twentieth century to visit Hellas, I hold my breath until the weeks of wandering are over, until home-life is restored, the family re-united. The Wood Warblers, even on Mykonos, can have no greater sense of the precariousness of its own life than I have. I am one with Odysseus and the Hoopoe."

The Storm petrel and the owl of Athena. Louis Halle.
Bruxelles

Locutions belges

Maladies confidentielles.

Mon âme a beaucoup travaillé sur ce mot belge.

Confidentielles me paraît absurde ; car combien qu'il soit vrai que ces maladies ne se communiquent que dans le secret et le privé, il est bien certain que, chez les Français du moins, on n'annonce pas à l'avance, même quand on la sait, soi-même, la confidence en question à l'être à qui on désire la communiquer.

Joie et triomphe ! Eurêka ! Cette locution dérive probablement du caractère excessivement prude, bégueule et délicat de ce subtil peuple belge ! - Ainsi je suppose que dans le grand monde de Bruxelles, une jeune fille ne dit pas : Ce jeune homme m'a foutu la vérole,

- et qu'un jeune homme ne dit pas, en parlant d'une fille bien élevée :

Elle m'a poivré !

Ils préfèrent dire, l'une :

- Ce jeune homme m'a fait une confidence bien cruelle ! Ou bien : Ce jeune homme m'a fait une confidence si horrible, que les cheveux m'en sont tombés !

Et l'…