dimanche 1 septembre 2002

Le premier mouvement de la suite n°1 pour orchestre de J.S.Bach m'émeut toujours autant. Mélancolie majestueuse, mais aussi intime, peine secrète, sourire d'eau de pluie.

La Rose de Djam (série)

La Rose de Djam II :  La grotte au dragon C'est au cœur du pays yézidi que Sibylle laisse ses compagnons, pour s'enfoncer ...